Comment comprendre les besoins de l’enfant ?

Etre parent exige des responsabilités vis-à-vis de son enfant. Vous devez par exemple assurer ses besoins physiologiques comme sa nourriture par exemple. Pour qu’il soit indépendant plus tard et pour l’aider à réfléchir par lui-même, il est important de bien respecter ses besoins. Cependant, il n’est pas toujours facile, en tant que parent, de comprendre les besoins de l’enfant. Voici justement des conseils pouvant vous aider.

Savoir établir une bonne communication parent-enfant

Ce n’est pas rare d’entendre des parents qui se plaignent qu’ils ne savent pas communiquer avec leur enfant. Or c’est l’étape la plus importante pour comprendre ses besoins. Ne pensez surtout pas que tant qu’il est chez vous et sous votre responsabilité, votre enfant n’aura le choix que d’accepter ce que vous lui donnez. Certes, c’est un enfant, mais il a aussi ses préférences et ses propres besoins. C’est pour cette raison qu’il est primordial que la communication passe bien entre parent et enfant.

Pour établir une bonne communication avec votre enfant, et mieux appréhender ainsi ses besoins, prenez le temps de l’écouter et de ne rien faire d’autres que de prêter attention à ce qu’il est dit. Votre enfant communiquera bien lorsqu’il sait qu’il est au centre de l’attention. Quand vous souhaitez communiquer avec votre enfant, choisissez un moment où il n’est pas absorbé par la télé ou par les jeux. Le bon moment serait par exemple à l’heure du repas ou avant de dormir.

Quand votre enfant s’exprime, soyez attentif à ce qu’il dit. Demandez-lui des questions pertinentes. Même si vous connaissez déjà les réponses, votre enfant appréciera le fait qu’il soit écouté. Ne le contredisez pas mais respectez ses opinions, à moins bien évidemment que ce soit vraiment à l’encontre de l’éducation que vous souhaitez lui donner. Quand vous répondez à vos enfants, soyez bref et clair.

Pour comprendre les besoins de l’enfant, il est important que vous créiez une ambiance où règnent la confiance et le respect. Faites comprendre à l’enfant, à travers vos gestes et votre attitude, que ce qu’il dit est important. Le choix du pronom à utiliser est important quand vous communiquez avec votre enfant. Si vous dites « tu », cela peut être perçu comme une critique par l’enfant. Aussi apprenez à communiquer avec lui en utilisant la première personne du singulier : « je ».

Par ailleurs, il ne faut pas tout simplement lui parler et écouter ce qu’il dit. Il faut aussi être attentif au langage non verbal surtout lorsqu’il s’agit d’un enfant de moins de 5 ans. En effet, à cet âge-là, il est encore difficile de prononcer certains mots. Pendant cette phase d’apprentissage du langage, il est utile de prêter attention au geste de votre enfant lorsqu’il demande quelque chose.
Appréhender les besoins d’un enfant n’est pas une tâche facile pour de nombreux parents. Pour y faire face, la communication est importante. Elle se doit d’être franche, claire et réciproque. Ne dites pas oui, tout simplement pour faire plaisir à votre enfant. En effet, il pourra se dire que vous pouvez réaliser la moindre de ses exigences.

Coudre soi-même les vêtements de ses enfants

A l’heure actuelle, de plus en plus de mamans se tournent vers la couture pour réaliser les vêtements de leurs bambins. Qu’il s’agisse de couture a la machine ou a la main, de nombreuses personnes se posent des questions concernant la réalisation de ses propres vêtements pour enfants. Quels sont les avantages ? Est-ce économique ? Nous vous proposons ci-dessous, de découvrir les réponses aux questions que vous vous posez.

La couture est-elle économique ?

Effectivement, la couture a la main est une activité économique, puisqu’elle ne nécessite que peu d’accessoires. Il suffit tout simplement d’acheter des aiguilles et les fils, qui ont une durée de vie relativement longue.

En outre, cette activité a pour objectif également de réparer les vêtements, comme les accrocs ou les fermetures éclair par exemple, et il est parfois préférable de réaliser cette opération peu coûteuse soi-même ! Enfin, réparer ses vêtements permet de pouvoir les porter a nouveau, et d’éviter d’en acheter d’autres.

Coudre a la machine c’est assez cher mais….

La couture a la machine est une activité qui demande un peu d’investissement. En premier lieu, il faudra savoir quelle machine a coudre choisir, puis investir dans des livres pour apprendre a utiliser votre machine, passer du temps a vous entraîner avant de démarrer votre premier projet…Néanmoins, elle apporte son lot d’avantages.

Vêtements personnalisés

La premiere raison pour laquelle il est intéressant de coudre a la machine, est la possibilité de réaliser des vêtements personnalisés. Si vous en avez assez de de voir vos enfants porter les mêmes vêtements que les autres, alors il est grand temps de se lancer dans cette activité !

Adaptés a la morphologie

Ensuite, il faut savoir que vous pouvez créer des vêtements adaptés a la morphologie de vos enfants. Ainsi, vos vêtements seront a 100% sur mesure, et ne craqueront pas a certains endroits !

Fait a domicile

De plus, vous saurez d’ou viennent vos vêtements, vous serez certain que personne n’a été exploité pour la création de votre tee-shirt ou autres.

Lorsqu’on achete ses vêtements en magasins, nous ne connaissons pas la solidité de ces derniers. Ainsi, certains sont dotés de coutures peu solides, de défauts ou autres. En créant votre propre collection, vous êtes certain de ne pas avoir de mauvaise surprise !

Satisfaction

Pour finir, réaliser sa propre collection de vêtements apporte un maximum de satisfaction. Vous réaliserez votre projet de A a Z, et vous serez super fier de vous.

Conclusion

Vous l’aurez donc compris, la couture est une activité manuelle qui apporte de nombreux avantages. Malgré tout, il faut savoir que c’est un loisir, il faut que ca vous plaise, et il ne faut ainsi pas se lancer dans cette activité uniquement pour une raison économique, sinon vous vous lasserez rapidement.

Comment gérer ses enfants quand on est souvent absent ?

C’est un fait que l’absence d’un parent peut avoir de graves répercussions sur l’enfant au niveau psychologique en raison du manque d’affection. C’est d’ailleurs une situation difficile à vivre tant pour soi que pour ses enfants. Mais quand les circonstances font qu’il n’est pas possible d’être souvent ensemble, on peut tout de même transformer ce qui devrait être des moments de quantité en moments de qualité.

Privilégier les courts moments passés ensemble

C’est parfois dur de ne pas voir ses enfants surtout à cause de son travail. Cela peut engendrer un grand sentiment de culpabilité mais aussi beaucoup de crainte au niveau de la relation que l’on entretient avec l’enfant. Cependant, il existe un moyen de compenser ce manque engendré en privilégiant les courts moments que l’on passe avec ses enfants.

Un bon début, c’est d’accueillir l’émotion de l’enfant avec empathie. En faisant comprendre à l’enfant que l’on comprend la peine que nous lui engendrons durant notre absence, lui montrer cette expression émotionnelle pourra grandement le soulager.

Les moments de rendez-vous quotidien sont aussi un bon moyen de faire comprendre à l’enfant que notre absence n’est pas désirée et que l’on tient à se rattraper. Que ce soit le moment de lire une histoire avant le coucher, ou les petits messages vidéo ou des petits coups de fils, montrer sa présence à l’enfant même indirectement lui rendra beaucoup de réconfort. D’ailleurs, grâce à la technologie, il est plus facile de garder contact plus fréquemment avec ses enfants.

Et quand c’est le moment de partir, le parent qui s’absente peut laisser un petit jeu de mots sur le calendrier ou encore raconter une petite histoire ou créer des petits jeux d’énigme à résoudre ou encore des petites chansonnettes d’amour pour toujours donner une impression de présence malgré l’absence. Pareillement à votre retour, il est recommandé d’avoir un petit rituel de gratitude en évoquant tous les événements positifs qui ont été vécus que ce soit de votre côté ou de son côté.
De plus, il est préférable d’éviter d’évoquer la distance qui sépare le parent à l’enfant. Par ailleurs, opter pour un baby sitting à Paris est une bonne alternative car cette personne pourra l’occuper durant votre absence. Et avec des activités d’interaction sociales, l’enfant pourra compenser sa peur de l’inconnu et l’angoisse liée à votre éloignement.

Les répercussions de l’absence d’un parent sur l’enfant

L’absence parentale reste toujours mal vécue par les enfants. Et d’après une étude, ce sont les enfants entre six mois et l’âge de deux ans et demi qui sont les plus affectés. Une absence de quelques jours, ou même quelques heures dans le pire des cas peuvent les contrarier et les mettre en colère à votre retour. Mais si c’est le cas, n’hésitez pas à le réconforter et le rassurer.

Cependant, il arrive que passer du temps loin de son enfant soit bénéfique tant pour l’enfant que le parent. La plupart du temps, les absences ne feront pas de tort. Mais si vous devez vous éloigner un peu longtemps, il est possible de se faciliter les choses en faisant appel à du baby sitting à Paris car avec quelqu’un qui le connait bien et qui comprend sa peine, il sera rassuré au sujet de votre retour.

D’ailleurs, il est crucial de toujours contribuer à rassurer votre enfant et aussi maintenir de bons rapports. Il arrive que votre enfant soit hostile à votre retour, mais ça reste un geste pour dire que vous lui avez manqué énormément. Vous pouvez garder vos distances un moment avant de l’approcher car lui donner l’impression qu’il a son mot à dire contribuera à le rassurer. Cela n’affectera pas votre relation à chaque fois que vous lui montrer de la compassion sans pour autant accepter tous ces caprices.

Comment choisir le berceau pour son nouveau né ?

Voilà que vous avez donné naissance à votre précieux trésor et que vous voulez le garder à votre proximité. Sachez que cela est tout à fait normal et que cela est même recommandé par les spécialistes de la petite enfance. L’achat d’un berceau vous aidera à garder un œil sur bébé et de partager votre chambre avec lui. Cependant, pour trouver le berceau idéal, voici quelques conseils que vous devrez sûrement connaître.

Normes de sécurité

Les vieux bassinets n’étaient soumis qu’à des normes de sécurité volontaires. Si vous achetez un berceau d’occasion, faites un contrôle supplémentaire pour détecter les éventuels problèmes de sécurité. En effet, votre bassinet doit répondre à certaines normes qui garantissent que la nacelle est stable et durable. Les exigences pour les matelas et autres parties molles de la nacelle réduisent le risque de suffocation durant le sommeil de bébé.

Évaluer un berceau de la même manière que vous le feriez pour votre lit. Est-ce qu’il y a des poteaux décoratifs collés sur les côtés qui pourraient s’accrocher aux vêtements de bébé? S’il y a des lattes latérales, pouvez-vous placer une canette de soda entre elles? Si c’est le cas, ils sont trop éloignés pour offrir une sécurité optimale à votre petit bout. Pensez également aux décorations qui se trouvent en tête et au pied du berceau au risque de piéger votre bébé.

Poids et limites d’âge

La plupart des berceaux ont une limite de poids. Certains peuvent être en mesure de tenir un bébé plus lourd, mais rappelez-vous que le poids ne constitue pas le seul critère à prendre en compte dans le choix de votre bassinet. Dans ce cas, vérifiez les instructions pour la limite de poids et d’autres conseils sur le moment de cesser d’utiliser votre bassinet. Certains fabricants peuvent ajouter un âge maximum, ou une tranche d’âge, généralement de 4 à 6 mois.

A bascule ou pas ?

Un berceau à bascule peut être agréable, mais il présente des risques pour la sécurité qui ne sont pas présents dans les bassinets stationnaires. Une fois que bébé apprend à se déplacer un peu, ou à se rouler, le poids se déplaçant dans un berceau à bascule peut permettre une inclinaison suffisante pour que bébé soit coincé contre un côté. Si le visage de votre bébé est appuyé contre le côté, cela pourrait poser un risque d’étouffement. Puisque les bébés acquièrent souvent leurs compétences de mouvement rapidement, vous ne pouvez même pas contrôler ce risque. Si vous choisissez un berceau avec une fonction à bascule, assurez-vous qu’il a un verrou pour que le berceau puisse également être utilisé en mode stationnaire comme celui proposé sur https://bassinet.ca/.

Commencer à épargner pour son nouveau-né : quelles sont les offres disponibles ?

Le succès financier d’un individu se prépare dès son plus jeune âge. Bon nombre de banques proposent actuellement des livrets pour enfants et pour bébés. A l’instar des comptes pour adultes, ces offres pour enfants varient selon leurs libertés de retrait et de versement, selon les taux de rémunération et d’autres conditions. Le père ou la mère peut déjà aider le nouveau-né à constituer petit à petit un capital via un compte épargne.

Ouvrir un livret A pour son bébé

Un des avantages du livret A, c’est la liberté du placement. En ouvrant ce type de compte pour son bébé dès la naissance, le parent peut verser à tout moment la somme dont il dispose. La rémunération est actuellement fixée à 1,25 % par an. Ce taux d’intérêt varie selon les décisions des autorités publiques. Il est pourtant sûr que le taux de rémunération du placement excède toujours le taux d’inflation. Tout comme avec les versements, le titulaire du compte dispose également d’une liberté en matière de retraits. Les propriétaires du livret A sont séduits par la défiscalisation des revenus du livret. L’intérêt s’avère être exonéré aussi bien des prélèvements sociaux que des impôts sur les revenus. Un individu, qui ne doit avoir qu’un seul compte, ne peut placer plus de 22 950 Euros sur le livret A.

Bébé et Plan Epargne Logement

Pas mal de parents pensent qu’à la naissance de leur bébé, il est encore trop tôt d’ouvrir, pour lui, un PEL ou Plan Epargne Logement. Or, ce compte constitue un excellent moyen pour permettre à son enfant de réaliser plus tard ses projets de construction. En optant pour le PEL, le détenteur du compte ne bénéficie pas d’une liberté d’opérations. Au début, verser au moins une somme de 225 Euros est obligatoire. Il faut aussi s’assurer de la régularité de ses revenus, vu que les versements seront réguliers. Ceux-ci peuvent s’effectuer par mois ou par trimestre. Certains optent pour la formule semestrielle. Mais la somme annuelle des versements doit atteindre 540 Euros. Pendant 4 ans au moins, le titulaire du PEL est tenu de verser régulièrement le montant convenu à la banque. Le retrait suit également des règlementations : le solde du PEL ne fait pas preuve de disponibilité à des moments d’urgence.

Placer les cadeaux pour ses enfants dans des comptes épargnes

Divers types de comptes épargnes sont conçus pour les mineurs, voire pour les bébés, comme le compte pour enfant Boursorama Banque Kador. Les montants placés dans ces comptes ne proviennent pas obligatoirement des revenus des parents. Ils peuvent découler des présents reçus par l’enfant.

Livret de première épargne

Un bébé de la famille vient au monde ! Oncles, tantes, cousins et grands parents se ruent pour offrir des sommes aux parents du nouveau-né. Afin de garder ces montants pour les besoins futurs de l’enfant, le livret de première épargne peut être ouvert. Les parents y placent tout l’argent recueilli lors des visites des amis et familles. Après ce moment, ils ont la possibilité d’augmenter le capital placé selon leurs bon vouloir. Lorsque l’enfant grandit, le solde des premiers livrets se transfèrent vers un autre compte adapté à sa catégorie. Il s’agit du livret Jeune, accessible à un âge déterminé par chaque banque.

Assurance-vie

Les parents peuvent opter pour l’assurance vie qui est un placement à longue durée. Ce type de compte ne se cantonne pas à un moyen de transmission des avoirs aux descendants. Les enfants ont la possibilité de disposer d’assurance-vie en leurs noms. Si un individu reçoit des montants à chaque anniversaire, aussi minimes soient-ils, le cumul de ces présents constituera une belle somme une fois l’âge adulte atteint.

Assurez le bien-être de votre bébé en utilisant un tire lait double pompage !

Le lait maternel est le meilleur repas pour un nourrisson. C’est un aliment complet et très nutritif pour un bébé. De plus, ce dernier peut le consommer durant ses deux premières années pour garantir une bonne croissance. Cependant, pour des raisons qui ne dépendent pas des mamans, il arrive souvent qu’elles doivent se séparer de leurs bébés pendant des heures ou même durant une journée entière. Par conséquent, les mères disposent d’une alternative efficace qui est de se servir d’un tire lait.

Un tire lait manuel ou un tire lait électrique ?

Un tire lait électrique est un produit qui a été conçu dans le but de satisfaire les besoins d’une mère et de son enfant. Justement, c’est un dispositif qui a comme principal rôle d’aspirer le lait maternel afin de le conserver pour le bébé lorsque sa maman est absente. C’est un petit appareil compact, léger et très pratique. En général, la force de succion et l’intensité de la pompe sont ajustées, ce qui permet d’avoir un rythme de succion identique à celui du bébé.

Il y a lieu de noter qu’il existe trois types de tire-laits : untire lait manuel qui est le plus naturel ;un tire lait électrique qui est doté de plusieurs niveaux de puissance de succion et qui peut être conforme aux débits des seins ; et enfin, un tire lait double pompagequiest fabriqué spécialement pour avoir un approvisionnement important. Ce dernier model permet de tirer le lait des deux seins en même temps et d’avoir du lait en grande quantité rapidement.

Efficacités de l’utilisation d’un tire lait

Pour garantir aux parents que leurs bébés consomment une alimentation saine et propre, il faut s’assurer que l’appareil utilisé soit bien stérilisé avec de l’eau chaude ou même avec de l’eau bouillie. Ensuite, on peut conserver le lait tiré pendant deux ou trois jours au congélateur. D’où l’avantage d’un tire lait double pompage qui peut nous procurer jusqu’ à 18% de production supplémentaire avec une qualité du produit rassurée et une facilité d’utilisation.

C’est le cas par exemple d’un tire lait électrique Medela qui est un dispositif de qualité muni d’une grande force de traction et d’un mécanisme moins bruyant. Par ailleurs, même s’il s’agit d’un appareil électrique, un tire lait peut également fonctionner avec des piles. Ce qui facilite encore plus son utilisation et le rend plus confortable. Quant à la qualité du lait aspiré, on peut dire qu’un tire lait préserve une teneur énergétique supérieure qui est très favorable pour les bébés.

Anniversaire enfant : quelle thématique pour lui et ses copains ?

Que ce soit un petit garçon ou une petite fille, chaque enfant a souvent pour idole, un personnage de dessin animé. Les petites filles aiment s’identifier aux princesses tandis que les petits garçons préfèrent s’imaginer être le héros de la dernière BD en vogue. Grâce à déguiz fêtes, vous devriez trouver le costume qui ravira votre petit bout. Que ce soit pour une fille ou pour un garçon, il y en aura pour tous les goûts.

Une organisation réfléchie

Organiser l’anniversaire de son enfant ne s’improvise pas. Si vous voulez que tout soit parfait et voir briller les yeux de votre petit, il vous faudra prévoir bien avant, afin que vous puissiez trouver tous les éléments indissociables à une fête d’anniversaire réussie.

C’est avant toute chose, penser aux cartes d’anniversaires des petits copains en veillant à ce qu’elles soient agréables et amusantes. C’est veiller à ce que la décoration soit pensée en fonction du thème abordé. Généralement on prendra comme sujet l’idole de votre petit.

Trouver un thème

Les enfants en bas âge aiment s’identifier à un personnage de dessin animé. Vous n’aurez sûrement aucun problème pour faire de ce jour un moment inoubliable pour votre enfant. Il ne vous restera plus qu’à trouver un magasin qui propose son personnage fétiche. Vous trouverez certainement des enseignes qui vous proposeront quelques variétés de déguisements. Mais pour trouver le bon, celui qui à coup sûr ravira votre petit, cela risque de vous demander beaucoup de temps et d’énergie.

De l’énergie que vous préférez sûrement économiser pour la passer avec votre enfant.
Si vous faites partie de ces mamans toujours pressées, vous gagnerez beaucoup de temps en vous connectant sur déguiz fêtes.

Toute une gamme de déguisements, tous plus sympas les uns que les autres, vous sera proposée. Les enfants à l’honneur sur Déguiz fêtes, avec une large variété de costumes pour petites filles et pour petits garçons, impossible de ne pas trouver celui qui le fasse rêver.

Trouver l’animation en lien avec le thème choisi

Une fois le thème trouvé, il vous faudra penser à l’animation qui va avec. Pour cela rien de plus simple, organisez là avec votre enfant, trouvez ensemble des jeux en rapport avec le sujet. Votre enfant sera fier et ravi d’avoir participé à l’animation.

Chacun des instants que vous partagerez avec lui en feront un moment unique. choisissez le costume et les décorations de la maison ensemble. Faites le participer, il en appréciera d’autant plus ce jour, simplement parce qu’il l’aura préparé avec vous.

Réussir l’anniversaire de votre enfant ne devrait pas être compliqué si vous vous y prenez à temps et que vous faites vos achats sur déguiz fêtes. C’est l’endroit idéal pour une fête improvisée ou pour un anniversaire qui vous permettra de faire des achats regroupés. Vous y trouverez non seulement de quoi déguiser votre enfant mais aussi tout le nécessaire pour que votre maison se transforme elle aussi en un lieu festif.

Ecole Montessori à Paris : une alternative à l’enseignement traditionnel

Même si une réforme de l’éducation nationale est en cours, de plus en plus de parents se tournent désormais vers l’enseignement alternatif, convaincus qu’en la matière les diversités des enfants et leurs besoins devraient être au centre des préoccupations. Dans une école Montessori, les méthodes appliquées placent l’enfant au centre des apprentissages, une approche bienveillante et attentive aux enfants, avec peu de devoirs et pas de leçon.

Des méthodes d’apprentissage novatrices en matière d’éducation

Avec l’abandon des systèmes traditionnels de notation-sanction, les écoles alternatives appliquent de nouvelles théories éducatives au sein de structures pédagogiques innovantes qui ré-enchantent l’école. Il n’y a ni compétition ni tension liées aux notes, aucune pression, mais tout simplement le plaisir d’apprendre et de progresser. Ces établissements proposent une « éducation nouvelle », ils se sont départis du concept des devoirs et des leçons, qui est de plus en plus critiqué, il ne servirait qu’à abrutir les enfants et se fâcher avec eux chaque soir.

Dans ces nouvelles pratiques, ce qui motive les enfants concerne davantage la construction de projets tournés vers le monde extérieur : de véritables mises en situation, comme l’écriture d’un journal, la mise en scène d’une pièce de théâtre, le montage d’une exposition. L’incitatif de développement social est ce qui donne le plus envie de réussir à l’élève, et est de beaucoup préféré à la situation scolaire.

Les nouvelles pédagogies Steiner, Freinet et Montessori

Les méthodes d’apprentissage préconisées par les écoles Steiner, Freinet et Montessori ont fait leurs preuves depuis un siècle, mais l’Éducation Nationale peine encore à les mettre en œuvre.

Ces écoles s’appliquent à transformer les mentalités et les pratiques des jeunes par un bouleversement au quotidien avec une autre manière de faire.

En ce qui a trait aux acquis scolaires, les études existantes concernant ces écoles démontrent qu’au niveau de l’enseignement primaire, une majorité d’élèves réussissent aussi bien en termes d’apprentissages, et même davantage, que dans les écoles traditionnelles standards.

Ces écoles parviennent à susciter chez les jeunes le plaisir d’apprendre. Les élèves indiquent s’y rendre avec plaisir, de la maternelle au lycée. Par ailleurs, le climat y est beaucoup plus serein que dans le système classique. L’ambiance est calme, dépourvue de violence, avec peu ou pas de dégradations ou d’incivilités.

Au sein d’une école Montessori à Paris l’ensemble des programmes est mis en œuvre de telle sorte qu’il n’existe pas de notion de supériorité. L’enfant est accompagné en tant que personne à part entière, qu’il importe de soutenir pour développer sa confiance en soi et trouver sa propre voie.

Selon quels critères choisir les activités d’un anniversaire pour enfants ?

Avant d’organiser une fête d’anniversaire pour un enfant, il y a lieu de se poser quelques questions importantes. Les impératifs de l’organisation d’un anniversaire pour un bébé d’un an ou pour un enfant de 10 ans ne sont pas les mêmes. Voici quelques idées pour choisir des activités anniversaire qui conviendront à tous les âges et satisferont tout le monde (la famille et les amis).

Des ateliers, des chasses aux trésors pour des activités anniversaire originales

Réussir l’organisation d’un anniversaire pour un enfant n’est pas aussi simple qu’on le pense. Les enfants sont exigeants et ont des désirs concrets. Les parents ne sont pas en reste et souhaitent aussi pour leurs enfants (qu’ils soit invités ou stars du jour) une fête réussie. Et, le succès de la fête dépendra en grande partie des activités pour anniversaire qui seront proposées.

A partir de 4 ans, il convient de choisir des activités spécialisées selon l’âge des enfants qui feront partie de la fête. Un anniversaire pour enfant doit pouvoir contenter les garçons et les filles avec des activités que tous peuvent faire ensemble. Les parents doivent pouvoir avoir l’assurance que la fête alliera jeux, activités et ateliers ludiques et originaux.

Il est également possible d’organiser une fête pour un bébé d’un an, pour son premier anniversaire. Il faudra alors davantage penser aux invités (la famille souvent dans ces cas-là) pour que chacun puisse se souvenir d’un moment d’exception. Pour être certain d’être dans le bon thème, n’hésitez pas à demander conseils à une société spécialisée dans l’organisation d’anniversaire pour enfants.

Fêter l’anniversaire de son enfant dans le jardin

Il n’est nul besoin de louer une salle pour organiser une fête d’anniversaire réussie. De nombreuses activités peuvent être mises en place chez vous ou dans votre jardin. Certaines ne demandent pas forcément beaucoup de place, ni beaucoup d’organisation. Proposer un spectacle de magie ou de marionnettes est un gage de qualité lors d’un goûter d’anniversaire.

Une chasse aux trésors, bien qu’il s’agisse d’une activité plutôt classique sera bien appréciée des enfants, filles ou garçons. La plupart des invités à la fête d’anniversaire de votre enfant seront probablement accompagnés d’un parent. Pour cela, ne négligez pas les activités des adultes ; faites en sorte que ces derniers puissent participer (tout en étant en retrait) à la fête d’anniversaire dans son intégralité et aux différents ateliers proposés. Les idées ne manquent pas pour satisfaire les petits et les grands en même temps.

Soulager la poussée de dents de bébé

Les symptômes

Les poussées dentaires entraînent d’autres symptômes qu’il faut connaître pour pouvoir également les traiter pour aider votre enfant à traverser cette période. Tout d’abord pour les douleurs elles-mêmes que produisent les petites dents pointues qui sont en train de percer, vous pouvez masser les gencives de votre enfant à l’aide de gel prévu à cet effet que vous trouverez en pharmacie. Le pharmacien pourra facilement vous conseiller en fonction de ce que vous cherchez?: à base de plantes, analgésique, ou autre… Ensuite vous pouvez proposer des anneaux de dentitions réfrigérés?: sachez que le froid a des vertus analgésiantes et permettra de calmer les douleurs que votre petit ressent. N’hésitez pas à lui mettre à disposition une Sophie la Girafe. Il pourra masser ses gencives en la mâchouillant grâce à ces textures différentes?: les pattes étant plutôt souples mais les oreilles et les petites cornes plus dures, comme vous pourrez le voir sur la page fan de Sophie la Girafe. Lors des poussées dentaires, toute la sphère ORL est souvent touchée?: c’est-à-dire que votre enfant va peut-être avoir le nez pris ou qui coule. Il est important de bien le lui nettoyer à l’aide de sérum physiologique pour éviter qu’une infection ne se développe et que cela se transforme en otite dentaire.

Comment reconnaître une otite dentaire??

Votre enfant aura tendance à mettre son doigt dans l’oreille ou à la toucher. Il sera grognon, et aura également tendance à pleurer plus lorsqu’il sera en position allongée, il aura de la fièvre. Vous devrez alors consulter votre médecin.

Un autre désagrément des poussées dentaires

Les érythèmes fessiers?: ces fesses seront rouges et donc douloureuse. Dû à cet inconfort, votre petit pourra être d’autant plus grognon. Prenez garde à le changer plus régulièrement et à lui appliquer une crème pour le siège pour éviter et atténuer les rougeurs. Malgré cela, certains enfants ont une peau plus sensible que d’autres et pourront avoir leurs fesses qui saignent. Il faudra faire en sorte que les plaies suintantes sèchent?: vous pourrez appliquer par exemple du cytelium et utiliser des inserts de Cotocouche après chaque change. Cet érythème peut être accentué par des diarrhées. En cas de diarrhée avérée pensez à bien hydrater votre bébé, donnez-lui à boire aussi souvent que possible, c’est le plus important. Prenez quelques précautions par rapport à son alimentation?: privilégiez des aliments tels que les carottes, le coing, la pomme et évitez le lait, les haricots, la poire. En règle générale les enfants ont un plus petit appétit lorsque leurs dents poussent, ne vous focalisez pas là-dessus. Il est fort probable qu’il ait plus de difficulté à manger les aliments chauds et préfère la compote et les produits laitiers froids. N’ayez pas peur qu’il prenne de mauvaises habitudes, tout rentrera dans l’ordre une fois les nouvelles dents sorties. Si vous prenez en compte l’ensemble des désagréments qu’engendre la poussée dentaire, votre petit bout devrait mieux la vivre.