Test de paternité : comment ça marche ?

De nombreuses personnes se demandent comment fonctionnent les tests de paternité et ce qu’il en est de la fiabilité des résultats. A une certaine période de la vie, beaucoup de gens sont en effet amenés à faire la demande d’un test de paternité, mais ne savent pas dans quoi ils s’embarquent réellement. On vous apporte alors toutes les réponses à ces questions dans cet article.

En quoi consiste le test ?

Le test de paternité est en réalité une analyse génétique qui va permettre de confirmer la filiation biologique entre un enfant et son présumé père ou au contraire de le réfuter. Il est réalisé dans un laboratoire agréé par des spécialistes. En France, ces tests ne peuvent être demandés que dans le cadre d’une procédure judiciaire, mais à l’étranger, leur pratique est plus courante et facilitée. Dans tous les cas, les résultats d’un test de paternité sont totalement fiables et peuvent avoir des conséquences sur la vie des personnes concernées.

Un examen très encadré par la loi

Contrairement à l’étranger, un test de paternité ne peut en aucun cas être réalisé en-dehors du cadre juridique. Pour commencer, il faut solliciter un avocat pour vous aider à soumettre une demande à un juge. Après étude, ce dernier décide ou non de donner suite à l’affaire. S’il valide la demande, il désignera un laboratoire agréé par le Ministère de la santé où devra être réalisé le test de paternité.

Malgré tout, le présumé père peut refuser de se soumettre au test, s’il peut motiver ce refus. Dans le cas contraire, le juge est libre de considérer son refus comme un aveu de paternité. Faire un test dans d’autres conditions, notamment sur internet est totalement puni par la loi. Non seulement, les résultats qui en découlent ne sont pas recevables devant la cour, mais en plus, les personnes impliquées sont passibles d’une peine d’amende et d’emprisonnement.

Déroulement du test

On peut réaliser les tests de paternité de deux façons : par prélèvement et comparaison sanguine, ou par comparaison des empreintes génétiques (test ADN). Dans le second cas, on prélève souvent la salive des intéressés pour faire le test. Il s’agit d’un test de paternité standard. Dans d’autres cas plus rares, on peut utiliser des échantillons non standards comme des cheveux.

L’objectif est de retrouver des caractéristiques génétiques communes entre les deux, ce qui permettra de confirmer ou non la filiation biologique. Les résultats sont fiables à 99,99% lorsque le test est positif, c’est-à-dire que le présumé père est bien le géniteur de l’enfant. Si le test est négatif, la probabilité est de 0%.

Comment se passent les tests sur internet ?

Au vu de la complexité des démarches légales pour pouvoir réaliser un test de paternité, beaucoup de gens préfèrent se tourner vers les tests de paternité sur internet. Ils sont réalisés dans des laboratoires étrangers et permettent d’obtenir des résultats rapidement. Quel que soit le site sur lequel vous commandez le test, la démarche reste la même.
On vous enverra un kit de test et vous devrez faire le prélèvement des échantillons vous-même. Un formulaire de consentement sera également mis à votre disposition. Il est à remplir et à signer par le présumé père. Ce formulaire atteste que la procédure est bien légale. Par contre, comme cette pratique reste illégale en France, il ne faut pas écarter le fait que l’envoie risque d’être confisqué par la douane.
Malgré tout, les laboratoires s’assurent que les enveloppes spéciales dans lesquels vous ferez parvenir les kits soient totalement confidentielles pour garantir la sécurité et une discrétion totale.