Commencer à épargner pour son nouveau-né : quelles sont les offres disponibles ?

Le succès financier d’un individu se prépare dès son plus jeune âge. Bon nombre de banques proposent actuellement des livrets pour enfants et pour bébés. A l’instar des comptes pour adultes, ces offres pour enfants varient selon leurs libertés de retrait et de versement, selon les taux de rémunération et d’autres conditions. Le père ou la mère peut déjà aider le nouveau-né à constituer petit à petit un capital via un compte épargne.

Ouvrir un livret A pour son bébé

Un des avantages du livret A, c’est la liberté du placement. En ouvrant ce type de compte pour son bébé dès la naissance, le parent peut verser à tout moment la somme dont il dispose. La rémunération est actuellement fixée à 1,25 % par an. Ce taux d’intérêt varie selon les décisions des autorités publiques. Il est pourtant sûr que le taux de rémunération du placement excède toujours le taux d’inflation. Tout comme avec les versements, le titulaire du compte dispose également d’une liberté en matière de retraits. Les propriétaires du livret A sont séduits par la défiscalisation des revenus du livret. L’intérêt s’avère être exonéré aussi bien des prélèvements sociaux que des impôts sur les revenus. Un individu, qui ne doit avoir qu’un seul compte, ne peut placer plus de 22 950 Euros sur le livret A.

Bébé et Plan Epargne Logement

Pas mal de parents pensent qu’à la naissance de leur bébé, il est encore trop tôt d’ouvrir, pour lui, un PEL ou Plan Epargne Logement. Or, ce compte constitue un excellent moyen pour permettre à son enfant de réaliser plus tard ses projets de construction. En optant pour le PEL, le détenteur du compte ne bénéficie pas d’une liberté d’opérations. Au début, verser au moins une somme de 225 Euros est obligatoire. Il faut aussi s’assurer de la régularité de ses revenus, vu que les versements seront réguliers. Ceux-ci peuvent s’effectuer par mois ou par trimestre. Certains optent pour la formule semestrielle. Mais la somme annuelle des versements doit atteindre 540 Euros. Pendant 4 ans au moins, le titulaire du PEL est tenu de verser régulièrement le montant convenu à la banque. Le retrait suit également des règlementations : le solde du PEL ne fait pas preuve de disponibilité à des moments d’urgence.

Placer les cadeaux pour ses enfants dans des comptes épargnes

Divers types de comptes épargnes sont conçus pour les mineurs, voire pour les bébés, comme le compte pour enfant Boursorama Banque Kador. Les montants placés dans ces comptes ne proviennent pas obligatoirement des revenus des parents. Ils peuvent découler des présents reçus par l’enfant.

Livret de première épargne

Un bébé de la famille vient au monde ! Oncles, tantes, cousins et grands parents se ruent pour offrir des sommes aux parents du nouveau-né. Afin de garder ces montants pour les besoins futurs de l’enfant, le livret de première épargne peut être ouvert. Les parents y placent tout l’argent recueilli lors des visites des amis et familles. Après ce moment, ils ont la possibilité d’augmenter le capital placé selon leurs bon vouloir. Lorsque l’enfant grandit, le solde des premiers livrets se transfèrent vers un autre compte adapté à sa catégorie. Il s’agit du livret Jeune, accessible à un âge déterminé par chaque banque.

Assurance-vie

Les parents peuvent opter pour l’assurance vie qui est un placement à longue durée. Ce type de compte ne se cantonne pas à un moyen de transmission des avoirs aux descendants. Les enfants ont la possibilité de disposer d’assurance-vie en leurs noms. Si un individu reçoit des montants à chaque anniversaire, aussi minimes soient-ils, le cumul de ces présents constituera une belle somme une fois l’âge adulte atteint.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *