Contraintes et avantages des micro-crèches

Les places en crèche manquent considérablement faute de structures d’accueil des tout-petits. Pour augmenter le nombre de ces structures de gardes d’enfant, de nouveaux modes hybrides se développent. Les micro-crèches, à mi-chemin entre garde individuelle et garde collective, sont une véritable réponse aux surpopulations dans les crèches traditionnelles. L’agence Assadia Nancy nous a fait découvrir le fonctionnement et les avantages de cette nouvelle structure.

Micro-crèche : présentation et fonctionnement

La création d’une micro-crèche a donné l’occasion d’ouvrir une petite structure d’accueil afin de venir à bout des gardes informelles.
Même si elle est soumise aux mêmes contraintes que les établissements de garde collective, les normes d’une micro-crèche sont d’évidence allégées. En effet, ce nouveau genre de structure d’accueil peut être géré par une collectivité, une entreprise ou toute autre association.
Une micro-crèche accueille dans son établissement des enfants âgés de 3 mois à 6 ans. La capacité d’accueil est également ce qui la distingue d’une crèche collective. La micro-crèche accueille entre 3 à 10 enfants au maximum (contre 20 à 60 dans les crèches classiques).
Ces petits hôtes, tous âges confondus, sont reçus dans un espace sécurisé et aménagé de manière à favoriser l’éveil des enfants. Ensuite, il faut qu’il soit suffisamment spacieux. Cela peut être un appartement, une maison ou un local de la mairie.

Qui garde les enfants ? Un personnel d’encadrement diplômé et expérimenté. Dans chacune des micro-crèches, on retrouve deux professionnels de la petite enfance : ayant le CAP avec 2 ans d’expérience ou encore le diplôme d’assistante maternelle avec 3 ans d’expérience. Cette équipe est renforcée par un éducateur pour jeunes enfants pour surveiller et d’une auxiliaire de puériculture (non obligatoire).
En ce qui concerne le tarif de garde en micro-crèche, il est librement fixé par l’établissement. Dans la plupart des cas, ce sont les revenus des parents qui le déterminent. Deux possibilités se présentent alors :
Soit une partie des frais de garde en micro-crèche est directement versée par la Caisse aux allocations familiales, dite Caf ;
Soit les parents obtiennent une aide de leur Caf en remboursement des frais de garde comme s’ils employaient une garde d’enfant à domicile. On parle alors d’un Complément de libre choix du mode de garde dit Cmg
Comment s’inscrire dans une micro-crèche ? Chaque structure a son mode d’admission. L’idéal serait de vous renseigner auprès de l’établissement.

Pourquoi inscrire son enfant dans une micro-crèche ?

Entre la garde collective et individuelle, celle qui s’apparente à une petite crèche semble apporter la solution alléchante, autant pour les enfants que leurs parents. Les avantages d’une micro-crèche sont multiples.
À commencer par l’effectif limité, ce qui garantit un accueil personnalisé et une meilleure connaissance de chaque enfant. De plus, les bambins ne sont pas repartis par tranche d’âge, et donc cette structure leur offre un lieu de socialisation et d’épanouissement dans le plus grand respect des envies et du rythme de chacun. Dans cet univers familier, bébés se sentent comme à la maison avec des jouets et avec leur lit sans se perdre dans une trop grande communauté.

Par ailleurs, la garde en micro-crèche répond aux besoins des parents. Qu’ils cherchent une seule journée de garde hebdomadaire ou toute la semaine entière, c’est possible. En plus de l’horaire souple, la micro-crèche propose aussi un accueil d’urgence ponctuel. Sans dépasser le maximum de 10 ou 11 enfants, bébé peut avoir une place en micro-crèche en cas d’imprévus.
Dans le cas où vous souhaitez une garde d’enfant qui assure le maintien des occupations à la maison, il n’y a rien de plus judicieux que de faire appel à un service d’aide à domicile. Si vous habitez Nancy et périphéries, l’agence assadia nancy vous propose des prestations complètes : allant de la garde d’enfant à domicile aux services de ménage et de repassage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *