Pourquoi faut-il offrir une médaille de baptême à l’enfant ?

Après son baptême, il est de coutume de marquer l’entrée de l’enfant dans la communauté chrétienne d’un présent valeureux. Chacun peut offrir un cadeau banal ; mais marraine et parrain sont dans l’obligation de donner quelque chose de spécial. Un bijou est très original comme cadeau, surtout s’il est personnalisé pour l’évènement. Timbale en argent, gourmette ou médaille, chacun a un sens profond pour celui qui l’offre, mais également pour celui qui le reçoit.

Valeur symbolique de l’évènement

Dans la lignée des sacrements catholiques par lesquels un être humain doit passer, le baptême est celui qui est le plus célébré. Nourrisson, enfant ou déjà adolescent, le baptême n’a pas d’âge. Il se déroule de la même façon, et a la même valeur quel que soit l’âge. Suite à la cérémonie du baptême, divers cadeaux sont offerts à l’enfant. Gourmette en or ou en argent, timbale en argent, première Bible pour l’enfant, … Un objet valeureux que marraine et parrain peuvent lui donner est la médaille de baptême. Généralement, la médaille est forgée dans de l’argent ou de l’or, donc dans un métal qui va durer. C’est déjà un symbole que, tel l’or ou l’argent, la foi de l’enfant sera aussi résistante.

La médaille se porte aussi près du cœur. Cela signifie que celui ou celle qui est à l’origine de ce cadeau sera toujours près de son cœur. Par ailleurs, la date de la cérémonie et le nom de l’enfant sont spécialement gravés sur une des faces de la médaille. Sur l’autre face, on verra un motif religieux qui va représenter la figure du Christ, celle de la Vierge Marie ou encore le Saint Patron des baptêmes, ou tout autre Saint. Chaque fois que l’enfant baptisé verra sa médaille, il se rappellera ce jour où il a enfin intégré la grande famille catholique. La médaille de baptême constitue donc pour l’enfant un rappel de son identité dans l’église catholique.

Marque d’engagement envers l’enfant

D’une manière générale, un enfant n’est pas conscient du fait qu’il soit baptisé. En effet, il n’est pas encore assez mature pour comprendre l’envergure de son sacrement. Pour lui, c’est un évènement comme les autres. Ce sont plutôt les parents, marraine et parrain qui ont conscience du sens profond de la célébration. Il s’agit pour eux de marquer le début d’un engagement : celui d’élever l’enfant en suivant les dogmes et les règles de la foi catholique. La médaille de baptême est un rappel aux parents, parrain et marraine, de cet engagement.

Plus tard, l’enfant se posera énormément de questions sur sa foi, sur les dogmes qui l’entourent. C’est en regardant sa médaille qu’il saura vers qui se tourner. Ceux qui lui ont offert la médaille ont un devoir de le guider vers les enseignements de la foi catholique. S’il se perd et commence à vouloir suivre d’autres voies, les personnes qui lui ont offert la médaille de baptême sont les premiers responsables vers qui son entourage devra se tourner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *