Tomber enceinte : comment avoir un petit garçon ?

Beaucoup de couples n’ont eu que des filles après plusieurs années de mariage. De nombreuses personnes dans cette situation souhaitent donner un coup de pouce à la nature pour enfin avoir un garçon. Cependant, certaines techniques sont interdites en France. Heureusement, il existe aujourd’hui une approche naturelle qui permet de choisir le sexe du futur bébé.

L’approche diététique : une technique efficace pour choisir le sexe de son enfant

Avoir la possibilité de choisir le sexe de son enfant est le rêve de nombreux couples. Internet regorge de plusieurs astuces qui permettraient d’avoir le choix du roi. Si certaines méthodes relèvent purement des croyances populaires, quelques-unes semblent plus fiables. L’approche diététique compte d’ailleurs parmi les techniques les plus efficaces et qui ont été prouvées scientifiquement. Les chercheurs ont découvert qu’en changeant les habitudes alimentaires, on modifie le pH des sécrétions vaginales. Le pH acide favoriserait le passage des spermatozoïdes X tandis que le pH alcalin sera plus favorable à la circulation des chromosomes Y. Un spermatozoïde Y va alors fusionner avec l’ovule de la maman au moment de la fécondation, ce qui permettra d’avoir un petit garçon. Selon les spécialistes, le taux de réussite de l’approche diététique avoisine les 80%. Cependant, il est important de suivre le régime à la lettre pour obtenir les résultats escomptés.

Augmenter ses chances d’avoir un garçon : tout ce qu’il faut savoir

L’approche diététique est efficace, mais elle nécessite une réelle autodiscipline. En effet, le moindre laisser-aller peut faire échouer le régime. Par ailleurs, il est nécessaire de rappeler qu’il s’agit d’une méthode contraignante. Il faut effectivement commencer la diète au moins deux mois avant les essais de grossesse pour préparer le corps de la femme. De même, il est crucial de poursuivre le régime jusqu’à ce qu’elle tombe enceinte. Pendant ce temps, la future maman doit choisir scrupuleusement ce qu’elle mange.

La méthode garçon préconise une alimentation riche en sodium. Le sel permet en effet de rendre le pH des sécrétions vaginales alcalin, ce qui va favoriser les spermatozoïdes garçons. Par ailleurs, on doit également suivre un régime à base de viandes pour faire le plein de potassium. En revanche, on évite les aliments ayant une teneur élevée en calcium, notamment les produits laitiers et certaines sortes d’eau minérale. Il s’agit évidemment d’une liste non exhaustive. Mais pour connaître exactement les aliments à proscrire et à privilégier, il est nécessaire de consulter un spécialiste. Celui-ci dispensera aussi un suivi constant tout au long de la diète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *